La technique

Entretien de son vélo électrique : comment maximiser sa durée de vie ?

entretenir velo electrique

Ça y est, vous possédez votre propre vélo électrique ! En plus de faciliter vos déplacements quotidiens, vous déplacer à deux roues va aussi réduire votre empreinte carbone. Classique ou cargo, celui-ci représente tout de même un certain investissement. Pour le garder le plus longtemps possible, vous allez devoir le bichonner ! Vous vous demandez comment assurer l’entretien de votre vélo électrique et quelles sont les astuces qui vous permettront de le garder plus longtemps ? Entretient-on un vélo cargo de la même manière qu’un vélo électrique classique ? On vous explique tout !

Garantir la durée de vie de son vélo électrique

Faire réviser son vélo électrique : à quelle fréquence, à quel prix ?

Assurer soi-même l’entretien de son vélo électrique : les bonnes pratiques

Le moteur d’un vélo électrique a-t-il besoin d’une révision ?

Entretenir son vélo cargo : des spécificités par rapport au VAE classique ?

Garantir la durée de vie de son vélo électrique

Prendre soin de son vélo électrique au quotidien pour garantir sa durée de vie, ce n’est pas si compliqué que ça. En revanche, par rapport à un vélo mécanique, le VAE possède certaines spécificités :

  • Il est plus lourd.
  • Il est plus volumineux (surtout dans le cas des vélos cargo).
  • Il intègre des éléments électroniques (batterie, moteur, cadran).

Compte tenu de ces caractéristiques, certaines actions toutes simples peuvent prolonger la durée de vie de votre vélo électrique.

Adopter une conduite souple

À l’instar de tout véhicule motorisé, conduire un vélo à assistance électrique demande une certaine souplesse. Les VAE (et encore plus les vélos cargo) sont plus lourds qu’un cycle classique. Freiner brutalement ou multiplier les freinages d’urgence peut donc endommager plus rapidement vos freins.

Stationner son vélo à l’intérieur

Tant que possible, privilégiez votre local vélo ou votre garage pour stationner votre vélo électrique. Vous le protégerez ainsi des intempéries.

Un conseil si vous devez le laisser en extérieur : retirez la batterie et le cadran électronique. Si vous le garez dans un endroit clos comme votre jardin, vous pouvez investir dans une bâche de protection.

Prendre soin de la batterie

Pour garantir la durabilité de votre batterie, voici nos conseils :

  • Si vous ne l’utilisez pas, retirez-la et stockez-la dans un endroit sec, à température ambiante et à l’abri de la lumière.
  • Évitez d’utiliser votre VAE s’il fait trop froid ou trop chaud (en dessous de -10 °C et au-delà de 50 °C). Les composants électroniques pourraient être endommagés.
  • Transportez-la avec précaution. Une chute, même d’un mètre, peut être fatale. Vous constatez un dysfonctionnement ? Rendez-vous auprès de votre détaillant qui pourra faire un diagnostic.

💡 Bon à savoir : certaines batteries de VAE au lithium sont équipées d’une carte électronique, aussi appelée BMS (Battery Management System). Celle-ci permet notamment de réguler la charge et la décharge de la batterie ou de contrôler sa température. Sur les batteries haut de gamme, vous pouvez même visualiser le nombre de cycles effectués. Vous êtes aussi prévenu lorsque l’équipement arrive en fin de vie. Une batterie munie d’un tel système est donc plus qualitative et plus durable qu’un modèle sans BMS.

Faire réviser son vélo électrique : à quelle fréquence, à quel prix ?

La fréquence de révision de votre vélo électrique dépend principalement de votre usage. Si vous pratiquez le vélotaf quotidiennement, comptez deux révisions par an. Une révision annuelle suffit pour un usage de loisirs.

Les tarifs pour l’entretien d’un vélo électrique varient en fonction du modèle de votre vélo, mais dépendent aussi du prestataire auquel vous aurez affaire. Pour la révision d’un VAE classique, comptez environ 60 € (hors changement de composants). Ce montant peut aller jusqu’à 100 € pour un vélo cargo (1).

  1. : tarif moyen d’une prestation constaté par l’association UFC Que Choisir en juin 2021.

Assurer soi-même l’entretien de son vélo électrique : les bonnes pratiques

Au-delà de la révision annuelle que vous pouvez effectuer chez un professionnel, quelques actions toutes simples peuvent être effectuées à domicile.

Le nettoyage du vélo

Particulièrement en hiver, les éléments mécaniques de votre vélo électrique sont soumis à rude épreuve. Poussière, boue et autres impuretés s’incrustent sur le cadre et sur les roues et peuvent, à terme, endommager votre vélo.

Pour éviter ça, vous pouvez le nettoyer à l’aide d’un chiffon doux et de savon. Si vous utilisez un jet d’eau, retirez bien tous les composants électroniques avant. Attention, ne vous servez pas d’un jet à haute pression de type Kärcher !

L’entretien de la transmission

entretien transmission courroie velo electrique
 

La transmission comprend tous les éléments (pédalier, dérailleur, cassette, chaîne ou courroie) nécessaires au fonctionnement de votre vélo. Comme pour le cadre et les roues, nettoyez-la régulièrement à l’aide d’un chiffon doux et d’un pinceau à poils durs pour retirer la terre.

Si votre vélo est muni d’une chaîne, nettoyez-la avec un produit dégraissant avant de la huiler avec un lubrifiant adapté. S’il comporte une courroie, procédez de même en utilisant un lubrifiant spécial courroie.

💡Bon à savoir : en comparaison d’une chaîne, la courroie est plus durable dans le temps. Celle installée sur notre cargotail Galian possède une durée de vie d’environ 20 000 km !

La vérification des pneus

Contrôlez une à deux fois par mois si vos pneus sont bien gonflés. Si ce n’est pas le cas, regonflez-les. Pour connaître la pression idéale de vos pneus, reportez-vous aux conseils du fabricant.

Des pneumatiques bien gonflés vous assurent un meilleur confort et une conduite plus fluide. Cette action garantit en plus une plus grande durabilité de vos pneus !

L’état des freins

entretien freins disque velo electrique
 

Des freins efficaces garantissent votre sécurité. Qu’ils soient à patins ou à disques, ceux-ci nécessitent d’être entretenus régulièrement :

  • Pour les freins à patins : vous pouvez constater l’usure des patins en vérifiant l’épaisseur du caoutchouc entre l’étrier et la roue de votre vélo.
  • Pour les freins à disques : en deçà de 3 mm d’épaisseur, les plaquettes de frein doivent être remplacées. Notez qu’un sifflement peut apparaître à l’usure des plaquettes. Si celles-ci ne sont pas visibles, rendez-vous chez votre réparateur vélo !

Si votre vélo à assistance électrique est équipé de freins hydrauliques (patins ou disques), vous devez aussi maintenir à niveau le liquide de frein. Bien entendu, si vous n’êtes pas calé en mécanique, ces vérifications sont assurées lors de la révision annuelle de votre VAE.

💡 Bon à savoir : de plus en plus de VAE sont connectés à une application. Cela vous permet de contrôler votre vélo à distance (le verrouiller en cas de tentative d’effraction par exemple), mais aussi d’avoir accès à un certain nombre d’informations essentielles. Ainsi, l’application mobile de la marque Galian vous envoie une notification dès qu’un changement de pièce est nécessaire. Pratique, non ? 😉

Le moteur d’un vélo électrique a-t-il besoin d’une révision ?

Le moteur d’un vélo électrique n’a pas besoin d’un entretien particulier. Lors de la révision de votre VAE, le technicien vérifiera simplement le bon serrage du moteur, qu’il soit localisé dans la roue ou dans le pédalier.

Si le professionnel constate un quelconque dysfonctionnement de la motorisation, il a la possibilité d’effectuer un premier diagnostic et peut mettre à jour le logiciel. Dans certains cas, des éléments électriques ou électroniques peuvent être détériorés. La motorisation devra alors être renvoyée au fabricant.

Entretenir son vélo cargo: des spécificités par rapport au VAE classique ?

entretien velo cargo longtail

En comparaison d’un vélo à assistance électrique classique, le vélo cargo s’entretient de la même manière.

S’ajoutent, tout de même, d’autres points de contrôle qu’il est important de vérifier :

  • le bon serrage de la visserie de la boîte avant de votre biporteur ou de la banquette arrière de votre longtail ;
  • le bon serrage des éléments de sécurité pour les enfants (garde-corps sur le longtail et ceintures à l’avant sur le biporteur) ;
  • le bon serrage et huilage de la béquille que l’on sollicite beaucoup plus sur un cargo qu’un vélo classique ;
  • la pression des pneus et le bon fonctionnement des freins. En effet, le vélo cargo étant plus lourd qu’un vélo électrique classique, ces éléments sont plus sollicités.

Quoi qu’il en soit, que vous possédiez un vélo électrique classique ou un cargo électrique, un entretien régulier est indispensable. La révision des éléments mécaniques et électroniques peut être réalisée par un professionnel une à deux fois par an. Il vous faudra juste un petit peu d’huile de coude pour le nettoyer. Parce qu’un VAE qui brille de mille feux, ça en jette, vous ne trouvez pas ?

En lire plus

2 personnes à vélo roulent sur un chemin dans une forêt
velo cargo avec caisse avant pour transporter enfants et faire du velotaf- credit photo charlie limou

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.